Etudes et observations

Synthèse sur la reproduction du Phoque gris en baie de Somme

Publié le 26 mars 2018 par Aurore Feunteun


Une synthèse sur la Reproduction du Phoque gris en baie de Somme et ses alentours a été rédigée dans l’objectif de faire un état des connaissances actuelles sur ce comportement relativement récent dans la région.
Elle a permis de compiler et de valoriser les données récoltées par les bénévoles du réseau Mammifères marins depuis de nombreuses années.
Vous y trouverez des informations sur :
- certaines femelles Phoque gris qui sont suivies et fréquemment observées gestantes en baie de Somme et en baie d’Authie,
- les jeunes individus (appelés « blanchons ») qui ont été retrouvés échoués ou qui sont nés en ces lieux,
-  les facteurs qui peuvent potentiellement influencer périodes et lieux de découvertes des blanchons,
- un protocole qui permet de guider les bénévoles pour la prospection des blanchons, valable pour les hivers à venir (règles de sécurité, méthodes à suivre, parcours possibles, etc.),
- des photographies de femelles et de blanchons en Annexes.

Vous pouvez télécharger la synthèse en cliquant sur la photo ci-dessous :

En voici son résumé :

Deux espèces de phoques sont présentes en baie de Somme : le Phoque veau-marin (Phoca vitulina vitulina) et le Phoque gris (Halichoerus grypus).
Ce dernier laisse, depuis 2007, de nombreux indices de reproduction de valeur chaque année le long de la côte Picarde : présence de femelles gestantes, découverte de blanchons échoués, observation de mise bas et d’élevage des jeunes, etc.
Au total, 1 jeune émancipé (JE) et 12 blanchons ont été découverts en baie de Somme depuis 2008, et 1 blanchon en baie d’Authie en 2009.
Même si la plupart ressemblent à des tentatives aboutissant à un échec (échouages, mort ou disparition des blanchons), Vanesse, une femelle Phoque gris, a élevé avec succès au moins 2 de ses blanchons en 2014 et 2016.
Les expériences de cette femelle sont la preuve que le Phoque gris peut mettre bas et élever des jeunes en baie de Somme. La diversité des biotopes semble remplir les conditions favorables au déroulement des activités de reproduction.
Il reste toutefois difficile de déterminer une période de reproduction en baie de Somme. Les observations d’échouages et de naissances s’étendent majoritairement entre novembre et février et les succès d’élevage de blanchons ont été seulement observés chez Vanesse, dont les mises bas ont eu lieu en janvier des années 2014, 2016 et 2017.
Des facteurs externes, comme les coefficients de marées, les conditions météorologiques, ou encore les dérangements occasionnés par les activités humaines, semblent influencer le comportement reproducteur du Phoque gris et l’observation de celui-ci.
Les phoques gris sont également de plus en plus nombreux aujourd’hui et présents toute l’année dans la région.
L’ensemble de ces éléments laisse supposer l’installation d’une colonie reproductrice en baie de Somme.
Les recherches restent néanmoins à approfondir et à poursuivre sur le long terme afin de mieux comprendre ce comportement, de pouvoir assister aux premières étapes possibles de l’installation d’une colonie nouvelle dans la région, mais aussi pour être en capacité d’accueillir et de mieux protéger cette espèce sur nos côtes.


Mots clés : Phoques Partager : http://l.picnat.fr/new

Autour du même sujet

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50