Migration

Suivi de la migration prénuptiale précoce

Publié le 6 février 2008 par Thierry Rigaux

Alors que nous avons réalisé un suivi de la migration post-nuptiale de bonne qualité au cours de l’automne 2007, et que nous en sommes en train d’achever les dénombrements d’oiseaux d’eau du Wetlands International (ou d’en compiler les résultats) il nous faut maintenant nous préparer à la mise en oeuvre du suivi de la migration pré-nuptiale 2008 !

JPEG - 40.1 ko

Si le banc de l’Ilette est reconnu comme un site majeur pour le suivi de la migration post-nuptiale, c’est beaucoup plus récemment qu’a été impulsé un suivi de la "migration de printemps" (qui commence en hiver !) au sud de la baie de Somme, sur le poulier du Hourdel. L’initiative en revient à Adrien Leprêtre qui a rendu compte des observations réalisées dans la revue régionale "L’Avocette".
Le suivi initié récemment doit être prolongé, et fortement amélioré si possible en terme de présence et de période d’observation.

Cette année - et pour les deux années suivantes - le comité de pilotage national de la "mission migration" (voir le site www.migraction.net) a décidé de mettre en place un suivi de la migration prénuptiale précoce afin de réactualiser et consolider les connaissances sur la phénologie de la migration d’un ensemble d’espèces. Parmi ces espèces, certaines sont classées comme gibier et les informations recueillies pourront donc servir aux différentes parties prenantes (institutions, associations...) pour proposer ou adopter des dispositions qui soient étayées par des faits scientifiques solidement établis. Le suivi pourra permettre aussi de déceler d’éventuelles évolutions dans la phénologie du passage en lien avec les changements climatiques.
Il est important qu’un suivi puisse commencer au plus vite, si possible dès le 20 janvier.

Des efforts seront donc accomplis pour intensifier les pratiques habituelles de suivi.

Conséquence de cette situation : nous avons besoin de vos participations !
Si vous avez envie de prendre part à cette démarche, je vous invite à vous rapprocher de moi afin d’optimiser notre présence sur un ou plusieurs sites de suivi.

Rappel du protocole relatif au suivi de la migration active :

Tous les 3 jours du 21 janvier au 20 février, de l’aube à 11h

Décalage d’1 jour si conditions locales météorologiques défavorables

Comptage par tranche horaire en poste fixe des oiseaux vus et entendus avec notation de la direction de vol

Notation horaire de la météo : visibilité, direction du vent, force du vent

En ce qui concerne le suivi des oiseaux d’eau en stationnement sur des sites non soumis au dérangement pour éviter les biais (chasse), un minimum de deux relevés par décade est nécessaire, si possible trois.


Partager : http://l.picnat.fr/gqv

Documents

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50