Le bilan écologique des partis au pouvoir

Publié le 18 janvier 2007

Des associations de défenses de l’environnement (dont les Amis de la Terre, la Fondation Nicolas Hulot, France Nature Environnement Greepeace, WWF) ont publié un bulletin de note des actions politiques menées depuis 10 ans

Ces associations regroupées sous le nom d’Alliance pour la planète ont publié le 12 décembre leurs résultats :

Les partis ont été notés sur 24 propositions :

- production de 15 % d’énergie primaire à partir d’énergies renouvelables d’ici 2012,
- arret de la dégradation des milieux naturels et ruraux
- établissement d’une ecotaxe progressive de 0 à30 % sur les biens et services
- interdiction des produits chimiques dangeureux
- etc

Une note entre -1 et 2 a été attribuée
Négative si le parti a pris des mesures contraires à l’objectif proposé ,
Positive s’il est allé dans le bon sens.

Seuls les textes de loi, les amendements , les prises de position et les votes lors des débats au Parlement ont été pris en compte. Pas les déclarations de principe.

Les "perfomances" depuis 1997 sont affligeantes :

- UMP 4,5 / 20
- UDF 5 / 20
- PC 5, 5 /20
- PS 6,5 /20
- Verts 11/20

Dans la lutte contre les réchauffement climatique, la gauche plurielle s’en sort mieux grâce à l’affectation de crédit au développement des transports en commun en ville.
Tandis que Gilles de Robien, ministre des transports, entre 2002 et 2005, est epinglé pour " le programme massif de relance de la construction d’autoroutes et les réductions drastiques, des 2003, des crédits aux transports en commun.

[ Vu dans Le Monde du 13 décembre 2006 ]


Partager : http://l.picnat.fr/NDY0

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50