Biodiversité et forêt communale : Un séminaire commun pour avancer ensemble

Publié le 16 novembre 2009

Les 5 et 6 novembre à Cerniébaud (Jura), la Fédération Nationale des Communes Forestières (FNCOFOR), en partenariat avec France Nature Environnement (FNE), organisait un séminaire national sur le thème « les élus et la biodiversité dans la gestion des forêts communales et des territoires de projets ». Deux journées d’échanges et de réflexions communes dans le souci constant de mieux intégrer les préoccupations environnementales et la préservation de la biodiversité dans la gestion et les choix opérés en forêt communale.

Mieux connaître pour protéger

Dans les conclusions, les élus souhaitent développer l’intégration de la biodiversité dans la gestion courante des forêts communales et notamment disposer des outils de connaissances du patrimoine écologique de leur forêt afin d’être en mesure de le protéger de façon adaptée et disposer d’outils d’aide à la décision pertinents pour leurs stratégies.
La FNCOFOR et FNE mèneront ensemble une étude expérimentale pour mieux connaître et mieux intégrer les enjeux et problématiques écologiques (diagnostic écologique) aux processus d’évaluation de la ressource bois disponible mis en place avec les plans d’approvisionnements territoriaux (PAT). Ces modalités pourront faire l’objet d’un guide pratique pour les élus qui veulent mieux connaître la biodiversité et l’écologie de leurs forêts dans le cadre de stratégies locales ; elles pourront également mieux contribuer à la mise en œuvre de la trame verte.

Développer les réseaux d’espaces protégés

Les deux structures partenaires collaboreront à accroître la participation des forêts communales à la représentativité du réseau national des espaces protégés en doublant la surface des réserves biologiques communales et en développant un réseau national des zones de forêt laissées en évolution libre sur la base des enseignements du réseau mis en place en Rhône-Alpes. Les élus des communes forestières adhèrent au projet de la trame verte et bleue (TVB), et ils sont prêts, dans le cadre de leur responsabilité d’aménageur du territoire, à s’y impliquer à la condition qu’ils y soient associés dès le début des réflexions.

Soutenir les actions territoriales pour un développement forestier durable

Enfin, elles s’accordent sur la nécessité de mettre en place un vaste appel à propositions innovantes d’animation du territoire, doté de cinq à dix millions d’euros et permettant de traduire sur le terrain des formes d’actions nouvelles qui, au-delà du bénéfice pour le territoire concerné et de la plus-value en matière de développement forestier durable, permettront de constituer un recueil d’actions reproductibles et exemplaires en matière de « produire plus de bois tout en préservant mieux la biodiversité »*.

Le texte intégral de la déclaration présentée le 6 novembre 2009 par Jean-Claude Monin, président de la FNCOFOR et François Lefèvre, en charge des politiques forestières à FNE est téléchargeable sur les sites Internet de la FNCOFOR et de FNE.

Protocole d’accord signé en 2007 entre ONF, FPF, FNCOFOR et FNE « Produire plus de bois tout en préservant mieux la biodiversité –une démarche territoriale concertée dans le respect de la gestion multifonctionnelle des forêts »


Partager : http://l.picnat.fr/Nzc1

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50