L’actu du pôle découverte

Retour sur Osons la Biodiversité

Publié le 17 septembre 2010 par AD, MR, Sébastien Maillier, Stéphane Soyez, Yves


Dans le cadre de l’année internationale de la biodiversité, Picardie Nature a organisé en juin dernier, des animations, sorties découvertes, portes ouvertes et tables rondes au sujet de la biodiversité.
Cet évènement a été une réussite. Il a réuni jusqu’à 130 personnes au cours des 5 jours. De nombreuses structures ont participé aux tables rondes, animations...
Revenons sur le bilan de ces différentes journées.

Journée éducation et sensibilisation

Par Michèle Roussel


Au programme pour le pôle découverte nature, une journée consacrée à l’éducation et la sensibilisation à la biodiversité.

« Sur quelles réalités de la biodiversité sensibilisons-nous et pourquoi ? »


Une quinzaine de représentants d’établissements scolaires agricoles, de communautés de communes, d’entreprises, d’associations ont répondu présents à cette table ronde, organisée sur le site Géodomia (02).

Au cours de celle-ci, des échanges sur notre motivation commune et infaillible à sensibiliser tous les publics : pour une prise de conscience de la valeur patrimoniale de la biodiversité dans ses états passés, actuels et futurs.
Une idée s’est détachée des débats : pour sensibiliser à la biodiversité et motiver chacun à agir en sa faveur. Il faut retisser des liens entre la nature et les actes du quotidien en tant que citoyens et consommateurs.
En matière de sensibilisation, il ne s’agit pas tant de culpabiliser les gens que de motiver chacun à faire ce qui est à sa portée. Il s’agit en nos qualités d’acteurs de la protection de la nature et/ou de l’éducation à l’environnement d’aider à choisir les « bons gestes ». Ce travail est à accomplir auprès des élus locaux, mais doit aussi s’effectuer en collaboration avec les établissements scolaires.
Cette matinée a donné l’opportunité aux participants des structures concernées d’échanger sur leurs capacités, leurs attentes, envisageant pourquoi pas un travail en réseau.

L’après-midi, c’est à St Quentin , sur la Réserve Naturelle du marais d’Isles que se sont retrouvées nos équipes pour animer les ateliers « Chercheurs en herbe », avec le concours des services de la communauté d’Agglomération et les équipes de la Réserve Naturelle.
Une cinquantaine de participants ont franchi le pas des sentiers du parc à ceux de la Réserve Naturelle. Ainsi, ils ont pu découvrir le riche patrimoine naturel du site ( oiseaux des marais, invertébrés aquatiques, libellules, papillons de marais...).
Une animation pour renouer en famille avec la biodiversité !

Journée atteinte à la Biodiversité

Par Yves Macquinghen


Le pôle développement durable a organisé une journée sur la thématique des atteintes à la biodiversité. Après une visite du coteau de Chartèves, une quinzaine de personnes se sont réunies l’après-midi pour une table ronde à Château-Thierry.

« Peux-t-on stopper l’érosion de la biodiversité ? »


Après une courte exposition sur la biodiversité et ses atteintes, le débat s’est orienté vers les moyens disponibles pour la préserver. Si le Grenelle 1 a permis de poser le débat au niveau national, de définir les besoins et les stratégies à mettre en œuvre, le Grenelle 2 qui devait mettre en place les outils d’application du premier volet, manque clairement de moyens. Il paraît évident qu’il ne faudra pas compter sur le Grenelle 2 et sur sa territorialisation pour obtenir de nouveaux outils efficaces de lutte contre l’érosion de la biodiversité.

Cependant des volontés pour la préservation de la biodiversité existent depuis de nombreuses années. Certaines sont même ancestrales. Face aux pratiques engendrées par notre modèle économique, il existe quelques exemples de bonnes conduites en respect total avec les milieux naturels. Il ne manque qu’une publicité pour favoriser leur développement.
Même si la dénonciation et la répression des pratiques destructrices de la biodiversité sont nécessaires, il faut accentuer l’effort d’exemplarité de certaines pratiques. Il y a un véritable besoin de communication et de publicité auprès des acteurs de l’aménagement du territoire pour voir le développement de pratiques plus respectueuses de notre environnement.

Journée Centre de Sauvegarde

Par Stéphane Soyez


Le pôle protection de la faune sauvage a organisé lors de cette manifestation, une journée consacrée à l’intérêt des centres de sauvegarde.

« Quel est l’intérêt des centres de sauvegarde dans le maintien de la biodiversité ? »


Ce temps fort a pu réunir une dizaine de personnes dont le président de l’Union Française des Centres de Sauvegarde de la faune sauvage, Gérard GROLLEAU.
Lors de cette table ronde, nous avons noté des divergences de points de vue concernant les moyens et la forme d’implication des centres de sauvegarde.
Un constat a tout de même été effectué, l’activité de sauvegarde induite par les centres participe de près comme de loin au maintien et à la protection de la biodiversité. Tant par la mise en évidence des problèmes de conservation des espèces que par le niveau d’expertise acquis et les techniques développées en matière de sauvetage d’espèce en détresse ou de reproduction en captivité.
Les centres de sauvegarde sont à la fois un outil pour une politique de sensibilisation et de protection de l’environnement, et un acteur de terrain de la protection de la biodiversité, au quotidien.
L’après-midi, à cette occasion, le centre de sauvegarde a ouvert ses portes. Les participants au débat et quelques visiteurs supplémentaires ont pu alors découvrir les différentes infrastructures du centre. Par souci de ne pas nuire aux animaux en soins et en accord avec la réglementation, les installations intérieures étaient vides de pensionnaires. A l’extérieur, un parcours protégé a été aménagé à proximité des volières.

Cet évènement a été l’occasion de découvrir pour certains les résultats et l’importance des moyens mis en œuvre pour préserver notre biodiversité.

Inventaire de la biodiversité sur le littoral Picard

Par Sébastien Maillier


Le 19 et 20 juin dernier, nous organisions en guise de point final, un inventaire de toutes les espèces faunistiques et floristiques en différents points du littoral picard.
Un certain nombre de sites « élémentaires » étaient couverts entre le samedi et le dimanche après-midi tels que le marais de Bernay, les marais de Villers-sur-Authie, le Hâble d’Ault, le sentier de découverte des dunes de Fort-Mahon, la Baie d’Authie, le Hourdel...
L’objectif était de mettre en valeur la richesse de la biodiversité en faisant porter l’attention sur les atteintes au patrimoine naturel, notamment à proximité de ces sites.

Les participants (jusqu’à 40 personnes) comptaient parmi eux des membres des réseaux de bénévoles de l’association, des citoyens lambdas. Le succès de l’opération a été renforcé par la présence de plusieurs structures partenaires.
Un point d’accueil au Crotoy et à Saint-Valery permettait au public non naturaliste de s’informer ou de s’inscrire à certaines sorties de découverte ; ces dernières alimentant les inventaires.
La météorologie n’a pas été particulièrement clémente durant ces 2 jours, notamment pour les prospections d’insectes ; pluie, vent et surtout fraîcheur (15 à 16° l’après-midi !) n’ont pas facilité les découvertes.
Le bilan de l’inventaire, quasi définitif (quelques espèces n’étant pas encore formellement identifiées) en termes d’espèces observées, est le suivant : Oiseaux : 66 espèces ; Mammifères : 10 espèces ; Amphibiens-Reptiles : 7 espèces ; Libellules (Odonates) : 14 espèces ; Papillons de jour : 9 espèces ; Papillons de nuit : 20 espèces ; Criquets, sauterelles (orthoptères) : 10 espèces ; Autres insectes : 60 espèces ; Arachnides : 4 espèces ; Mollusques : 6 espèces ; Flore supérieure : au moins 300 espèces.
L’évènement s’est conclu par un pot de l’amitié à Saint-Valery-sur-Somme le dimanche vers 17 heures et les participants présents ont convenu de se donner rendez-vous sur un autre site de la région.
Les différentes prospections réalisées lors de ce week-end contribueront à la prise en compte de la biodiversité dans les politiques d’aménagement du territoire.

Remerciements :

Journée éducation et sensibilisation :
Danielle BAK, Céméa de Picardie ; Philippe BOULOGNE, Directeur de l’association En Savoir Plus ; Hélène BRAULT, Conseil Régional de Picardie ; Gérard DE GOEGE, UCCSA Pays Sud Aisne ; Richard KASPRZYK, LPO Aisne ; Laetitia MICHAUT, SITA DECTRA ; Sophie VASSEUR GENESTE, Lycée professionnel agricole Aumont ; Florie SWOSZOWSKI, Service Environnement de la Mairie de Laon ; Dominique THEVENET, Lycée Robert Schuman à Chauny.


Journée atteinte à la biodiversité :
Géraud DE GOEDE, Animateur UCCSA Pays du Sud de l’Aisne, David FRIMIN, Conservatoire des espaces naturels de Picardie ; M. GEIGER, Conseiller municipal de Chartèves ; Jean-Christophe HAUGUEL, Conservatoire Botanique National de Bailleul ; Jacques FRANCLET, Président de Vie et Paysage ; Pierre MEUNIER, Conservatoire Botanique National de Bailleul ; Marie NIGON-GEIGER, Maire de Chartèves et Vice-présidente de Vie et Paysage.


Journée Centre de Sauvegarde :
Gérard GROLLEAU, Président de l’Union Française des Centres de Sauvegarde de la faune sauvage ; Karine DOS SANTOS, Directrice du parc zoologique d’Amiens,


Inventaire de la biodiversité :
Structures partenaires : Conservatoire d’Espaces Naturels de Picardie, Conservatoire Botanique National de Bailleul, Société Linéenne Nord-Picardie, Syndicat Mixte Baie de Somme, GEMEL, Groupe Ornithologique Nord.

Merci également à tous les bénévoles qui ont œuvré pour que cet évènement se déroule au mieux.

Pour finir, merci à tous les participants.


Partager : http://l.picnat.fr/NTY3MTAw

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50