Journées et sessions de formations

Suivi de la migration automnale des oiseaux en 2010 - Baie de Somme

Publié le 26 août 2010 par Thierry Rigaux, Thomas Hermant

Cette année, dans le cadre de la mise en place de l’observatoire de la faune sauvage soutenu conjointement par l’Europe, la DREAL Picardie, le Conseil Régional de Picardie et les Conseils Généraux de la Somme, l’association Picardie Nature assurera un suivi régulier de la migration active sur le site exceptionnel du banc de l’Ilette, localisé au nord de la réserve naturelle de la baie de Somme (présenté dans les grandes lignes ci-après).

Ce suivi conjuguera la mobilisation sur le terrain de salariés de Picardie Nature et de bénévoles.

En octobre, c’est à dire pendant la période la plus spectaculaire, est proposée la tenue d’une session collective de suivi de la migration, grâce au recrutement d’écovolontaires, basée sur le modèle d’autres projets tels que le camp de migration de l’Aiguillon-sur-Mer (Vendée - 85). Les objectifs sont les suivants :

  • partager avec des observateurs passionnés le spectacle exceptionnel du phénomène migratoire
  • apporter aux personnes en charge du dénombrement une assistance technique en profitant des compétences des observateurs les plus aguerris,
  • contribuer à une formation réciproque des observateurs par le jeu des échanges de savoirs et d’expériences,
  • organiser certains jours des observations complémentaires à celles pouvant être assurées par le seul « spotteur » salarié ou bénévole en charge du dénombrement : réalisation d’observations simultanées sur d’autres sites en vue de mieux cerner comment le flux varie spatialement, et de compléter le test d’un site alternatif au banc de l’Ilette (au sud de Quend-plage), recherche de passereaux sur des sites de halte migratoire ou d’hivernage (passereaux nordiques, ...), séances éventuelles de guet à la mer (même si la Picardie ne bénéficie pas de sites très favorables en la matière).

Le mois d’octobre, c’est celui des grands flux et des journées exceptionnelles, même si l’intensité migratoire, très dépendante de la météorologie, n’est jamais garantie.
Mais les « bonnes journées », le spectacle peut valoir le détour. Pour prendre simplement l’exemple de la dernière saison suivie (2009), 18 Merles à plastron sont observés le 13 octobre, 34 500 Grives mauvis comptées le 15 octobre, plus de 40 000 Pinsons des arbres le 19 octobre, plus de 600 Alouettes lulus le 20 …

Vous trouverez ici le descriptif des postes d’écovolontaires proposés.

Si vous souhaitez prendre part au suivi en dehors du camp de migration, c’est à dire du 20 août au 25 novembre, vous êtes les bienvenus et n’hésitez pas à nous en faire part !

Pour tout renseignement, contactez Thomas HERMANT à l’adresse suivante :
migration.

En espérant vous voir au Banc de l’Ilette cet automne.


Partager : http://l.picnat.fr/jpd

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50