Projection débat Terres de Schiste

Publié le 2 septembre 2015 par Patrick Thiery

Projection Débat sur l’exploitation des gaz de schistes

Animée par l’Université Populaire d’Amiens et l’association PICARDIE NATURE
MERCREDI 16 SEPTEMBRE à 20H30 Amphi Cavaillès, Espace Dewailly à Amiens.
Documentaire Terre de schiste de Grégory Lassalle, durée 40 minutes suivi d’un débat.

Le documentaire Terres de schiste témoigne de la nouvelle ruée vers les gaz et huiles de schiste de l’Argentine à la France. Sa sortie le 13 mai 2014 a été accompagnée de la publication du rapport d’enquête : Repousser les limites.

L’exploitation des huiles et gaz de schiste apparaît pour les multinationales du pétrole et pour de nombreux hommes politiques et économistes comme un nouvel Eldorado.

Une mobilisation citoyenne importante a empêché, qu’en France et dans d’autres pays européens, de grandes entreprises pétrolières comme Total n’explorent ces gisements piégés dans la roche mère et qu’il faut extraire avec un cocktail de produits chimiques dont la composition n’est jamais rendue publique. Qu’à cela ne tienne, Total s’est installé en Argentine, sur le territoire des Indiens Mapuche, dans le bassin hydrique le plus important de ce pays, avec l’assentiment du gouvernement argentin.

Pour justifier l’extraction de gisements d’une ressource non renouvelable et dont les stocks sont estimés en décennies seulement, certains hommes politiques et économistes voient dans l’exploitation de ces substituts du pétrole conventionnel un moyen de réduire les déficits budgétaires ou d’équilibrer la balance commerciale.

Mais se posent-ils les bonnes questions ?

Quels sont les droits des peuples soucieux de préserver leurs territoires, en surface comme au-dessous ?
Quelle est la place de la ressource en eau dans notre pays et sur les territoires des peuples autochtones très liés aux ressources naturelles ?
Quelles peuvent être les conséquences d’une augmentation de l’exploitation des pétroles conventionnels et non conventionnels sur l’environnement ?
Quel peut être l’impact d’une baisse du prix du pétrole sur les politiques de transition énergétique ?
Quels gisements de ressources non renouvelables allons-nous laisser aux générations futures ?

Autant de questions que nous vous proposons d’explorer, après la projection du documentaire de Grégory Lassalle, au cours d’un débat animé par Charles Martin-Fréville, professeur de Philosophie.



Grégory LASSALLE :

Né en 1979 à Montpellier. Formé au journalisme et aux métiers de la solidarité internationale, titulaire d’un master humanitaire, il a travaillé entre 2003 et 2010 au Guatemala auprès de mouvements sociaux, notamment du Collectif Guatemala qui pour objectif « le soutien des organisations du mouvement social du pays dans leur effort pour construire un État de droit dans le cadre d’une démocratie participative ». C’est là qu’il a commencé à réaliser des documentaires afin de créer des supports de campagne pour les ONG de droits humains. Parallèlement, il écrit des articles pour le Monde Diplomatique. Il a également écrit un livre d’après son documentaire L’Aventure aux Éditions Non-Lieu.

Filmographie
KM207 au bord de la route (2004),
Le business de l’or au Guatemala (2007), documentaire qui relate la vie d’une communauté guatémaltèque à côté d’une mine d’or.
Des dérives de l’art aux dérivés du pétrole (2011)
L’Aventure (2013) : documentaire qui suit le parcours de 3 migrants ivoiriens en Grèce.
Terres de schiste (2014).

Charles MARTIN-FRÉVILLE
Enseigne la philosophie dans l’académie d’Amiens. Docteur en philosophie, la thèse qu’il a soutenue a pour titre Un même élan. La communauté métaphysique des animaux humains et non humains. Il a proposé une nouvelle traduction de l’ouvrage classique de Jakob von Uexküll Milieu animal et milieu humain (Bibliothèque Rivages, 2010). Il est l’auteur de plusieurs articles dans les revues Sens public et Critique.

Patrick THIERY
Est président de l’Association Picardie Nature. Il y a adhéré en 1971 après avoir lu l’ouvrage du Pr Jean Dorst Avant que nature meure, analyse vivante et prémonitoire de la crise d’érosion de la biodiversité aujourd’hui avérée et de la préservation des ressources naturelles pour les générations actuelles et futures.


PICARDIE NATURE
est une association régionale de protection de l’environnement qui, comme sa fédération nationale France Nature Environnement, mène des actions en faveur de la préservation de la biodiversité, des écosystèmes et souhaite porter le débat sur les atteintes à l’environnement.

Lien sur le site de l’association : http://www.picardie-nature.org/

L’UNIVERSITÉ POPULAIRE D’AMIENS s’est donné pour objectif de favoriser des échanges de savoirs et des débats d’idées hors des cadres institutionnels ou marchands.

Elle se propose, à travers l’organisation de moments de réflexion et de discussion, de contribuer à la délibération citoyenne sur des questions d’intérêt commun, indispensable à une véritable vie démocratique.

Le souci d’apporter une contribution à l’intelligibilité de notre présent (économique, social, politique, culturel) oriente les thématiques des rencontres qu’elle organise autour d’un cycle de conférences-débats « Penser le présent ».

Lien sur le site de l’association : https://sites.google.com/site/universitepopulairedamiens/


Mots clés : Huiles de Schiste Partager : http://l.picnat.fr/hvf

Autour du même sujet

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50