Stage chiroptères : Etude du Grand murin dans le Beauvaisis (60)

Publié le 30 novembre 2020 par Lucie Dutour

Durée : 5 à 6 mois (période mars à août 2021)

Niveau : Master 1 ou 2

Lieux : Amiens (bureau) – Secteur de Beauvais dans l’Oise (terrain)

Contexte :
La déclinaison régionale du plan national d’actions 2016-2025 cible 11 espèces prioritaires qui devront bénéficier d’actions de conservation dont fait partie le Grand murin. L’espèce est également identifiée comme une espèce menacée régionalement et se trouve ainsi en catégorie Vulnérable dans la liste rouge de Picardie. Une maternité majeure de cette espèce était connue et protégée sur le territoire du beauvaisis jusqu’en 2015. Or, il semblerait qu’une importante proportion de cette colonie se soit déplacée sur un nouveau site après cette date. Une des actions prioritaire du plan est de préserver les gîtes d’estivage du Grand murin. C’est pourquoi la recherche du nouveau gîte de cette colonie est une priorité pour la conservation de l’espèce en Hauts-de-France.

Objectifs du stage :
Améliorer la connaissance et la protection du Grand murin dans le beauvaisis

Missions durant le stage :
Le stage se déroulera en plusieurs parties :
1. Le(la) stagiaire recherchera et analysera les données historiques de Grand murin sur le territoire du beauvaisis, et cherchera la bibliographie nécessaire pour cerner les exigences écologiques de l’espèce.
2. Dès le printemps, le(la) stagiaire mettra en oeuvre une phase d’étude acoustique : il(elle) installera des enregistreurs automatiques d’ultrasons dans les habitats favorables à l’espèce, identifiera les sons obtenus à l’aide des logiciels adéquats, afin de cartographier les secteurs de transit et de chasse qui semblent les plus attractifs. Cette première phase priorisera les secteurs de présence et d’activité du Grand murin sur le territoire.
3. En juin, le(la) stagiaire participera à la semaine d’étude et de radiopistage du Grand murin. Les zones de captures seront notamment choisies en fonction des résultats de l’étude acoustique.
4. Des compléments de prospection seront menés suite aux résultats de la semaine d’étude de juin : inventaires de bâtiments et acoustique, suivi radiotrack des individus encore équipés.
5. Les résultats de l’étude seront présentés sous la forme d’un rapport associé à des cartographies sous SIG. Le(la) stagiaire pourra également participer à la rédaction de supports de valorisation des résultats.

Durant son stage, le(la) stagiaire sera amené(e) à collaborer avec divers partenaires du projet (Communauté d’agglomération du beauvaisis, Conservatoire d’Espaces Naturels des Hauts-de France, ONF). Il(elle) participera notamment aux réunions de cadrage, échangera sur les méthodes de suivis, transmettra régulièrement ses résultats. Le(la) stagiaire pourra également être amené(e) à prendre contact et à rencontrer des propriétaires privés pour la mise en oeuvre de l’étude de terrain.

Profil recherché :
Nous recherchons un(e) étudiant(e) de Master 1 ou Master 2 ayant déjà une pratique naturaliste de terrain régulière. Le(la) stagiaire devra être rigoureux(se), organisé(e) et saura être autonome dans son travail.
Les connaissances sur les chiroptères, théorique et pratique, sont un plus appréciées.
Le(la) stagiaire doit posséder le permis B et un véhicule personnel.

Les candidatures sont à envoyer à Lucie Dutour lucie.dutour@picardie-nature.org avant le 04/01/2021.

Conditions d’accueil
Activité de bureau exercée au siège à Amiens ainsi qu’en télétravail en raison de la crise sanitaire
Outils de visioconférence et drive en place
Mise à disposition de véhicule de service, selon planning de réservation.
Remboursement de frais de déplacement si besoin du véhicule personnel.


Partager : http://l.picnat.fr/rmi

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 233 rue Eloi Morel - 80000 AMIENS - Tél. 03 62 72 22 50