Positionnement de Picardie Nature

La position de Picardie Nature sur l’élevage industriel

Publié le 18 mars 2015

Vu les Orientations politiques et stratégiques "Changer de modèle agricole" de France Nature Environnement ;

Considérant qu’il convient de diviser par un facteur 4 les émissions nationales de gaz à effet de serre du niveau de 1990 d’ici 2050, objectif validé par le Grenelle de l’Environnement ;

Considérant que le Schéma Régional du Climat de l’Air et de l’Energie de la Picardie vise à réduire de 40% les émission de CO2 de l’agriculture pour 2050 en incitant à la diversification des pratiques agricoles (enjeu de l’élevage et des surfaces en herbe) et faire évoluer ces pratiques afin d’en réduire l’impact carbone ;

Considérant que le Plan Régional d’Agriculture Durable a pour objectif, entre autre, de maîtriser la consommation d’énergie (objectif 2.1), de protéger et gérer la ressource en eau (objectif 2.2), de favoriser l’agriculture biologique (objectif 2.3) et de protéger et préserver les sols (objectif 2.4)

Constatant que l’industrialisation de l’élevage engendre :

- une consommation accrue des ressources naturelles (eau, énergie, carbone..) ;

- un détournement des terres agricoles vers l’alimentation du bétail au détriment de l’alimentation humaine ;

- un gaspillage des ressources nécessaires à la production de viande ;

- des émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique ;

Constatant que les conditions d’élevage dans les systèmes intensifs augmentent le risque de transmission d’infections entre animaux et entre animaux et humains, favorisant ainsi la consommation et la résistance aux antibiotiques ;

Constatant que l’élevage industriel ne favorise pas le bien-être animal et la santé humaine ;

Constatant que l’élevage hors-sol contribue à l’érosion de la biodiversité et des milieux naturels ;

Le Conseil d’Administration de Picardie Nature décide que :

Le modèle industriel de l’élevage actuel n’est pas le bon modèle pour répondre aux besoins et aux attentes des populations. Il contribue au réchauffement climatique, au gaspillage des ressources naturelles, à l’érosion de la biodiversité. Par ailleurs intensification de l’élevage n’est pas une réponse adaptée à la prévention de la santé humaine et au bien être animal.

Le systême agro-industriel détruit de l’emploi, déstructure le maillage territorial et donc participe à la désertification et à la perte d’échanges entre les habitants de nos communes.

Un autre modèle est possible orienté sur la qualité des productions : élevage traditionnel (ex : porc d’antan), élevages biologiques, en circuit court, la vente directe sur divers types de marchés...

Annexes :

Note de cadrage sur l’industrialisation de l’élevage :

PDF - 395.6 ko

Télécharger le PRAD de Picardie ici :

PDF - 8.7 Mo

Accéder au Schéma Régional sur le Climat, l’Air et l’Energie (SRACE) en suivant ce lien.


Mots clés : Nos positions Partager : http://l.picnat.fr/gxh

Documents

Autour du même sujet

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50