Eoliennes terrestres

Enquête Publique Eolienne à Bonneuil les eaux

Publié le 13 octobre 2006

Nous avons pris connaissance du dossier présenté par la Compagnie des Energies Renouvelables relatif au projet d’implantation de 5 éoliennes sur le territoire de la commune de Bonneuil les eaux (Oise), soumis aujourd’hui à enquête publique.

Nous nous sommes plus précisément intéressés à l’étude d’impact et bien que nous n’ayons par d’à-priori négatif sur le parc, nous l’estimons trop insuffisante et notamment sur les moyens mobilisés.

D’une manière générale elle suit de façon trop marginale les prescriptions du Guide de l’étude d’impact sur l’Environnement des parcs éoliens (janvier 2005) édité et mis en ligne par le Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable ou du guide de l’ONCFS sur l’Impact des éoliennes sur les oiseaux, synthèse des connaissances actuelles (2002).

Nous avons ainsi relevé à la p. 17 de l’expertise avi-faunique que pour la caractériser, seulement 7 demi-journées d’observations ont été réalisées sur l’ensemble d’un cycle annuel. Cela est trop insuffisant pour pouvoir constituer un crédit sérieux. Les différentes espèces en présence n’ont pas pu être observées et encore moins leur plan de déplacement et de stationnement. Ce qui constituent pourtant des éléments fondamentaux pour évaluer précisément l’impact des éoliennes sur ces espèces.

Par ailleurs, les documents présentés dans cette étude (tableaux et cartes) sont souvent incomplets. On ne trouve pas de données de source ou de référence pour les tableaux présentant les différents degrés de protection des espèces observées sur le site p.44, des espèces de chauves-souris présentes en Picardie p. 46 et des habitats de prédilection des chauves-souris en Picardie p.47.

De plus pour la carte des couloirs migratoires p 35. on regrette qu’elle soit proposée également sans source ni référence (pas de légende, pas d’échelle...), mais qu’elle soit surtout des plus fantaisistes. En effet cette carte fait figurer un couloir de migration qui part du littoral pour arriver à Beauvais. Or il va de soi que le Beauvaisien ne peut constituer en soi un point d’arrivée pour les courants migratoires de l’avifaune. D’une manière générale cette carte présente les vallées comme axe migratoire, or cela n’est vraisemblablement vrai que dans le cas des vallées orientées Nord-Est/ Sud-Ouest.

Ces lacunes compromettent l’évaluation des documents présentés et il nous est alors difficile d’évaluer la pertinence des informations ainsi présentées.

On a relevé d’autres erreurs, notamment à la p. 44, où le Traquet motteux et le Goéland argenté sont présentés comme des espèces exceptionnelles. Or il s’agit d’un niveau de rareté et d’un statut donné pour les espèces de Traquet motteux et de Goéland argenté qui sont nicheuses. Les espèces migratrices de Traquet motteux et de Goéland argenté n’ont pas quant à elles pas ce statut car elles sont très fréquemment observées.

En ce qui concerne l’étude des chiroptères, une seule sortie a été effectuée, cela est très insuffisant. De plus la méthode décrite ne permet pas d’identifier les espèces.

Au regard de ces différents éléments, il nous semble que les auteurs de cette étude fassent preuve de beaucoup trop de confusions et d’approximations quant à la compréhension de l’avifaune pour que nous puissions être assurés qu’il n’y aura pas d’impact important sur celle-ci en rapport avec le projet d’implantation d’éoliennes à Bonneuil les eaux.

Globalement, Picardie Nature est favorable au développement de l’éolien, toutefois elle ne peut raisonnablement pas émettre d’avis sur des études d’impact insuffisantes. L’impact des éoliennes sur la faune volante en particulier est important, et doit être pris sérieusement en considération.


Partager : http://l.picnat.fr/MTUz

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50