Centre de Sauvegarde

Centre de Sauvegarde

Arrêt définitif du centre de sauvegarde de la faune sauvage de PICARDIE NATURE depuis le 4 avril 2016.

Quelques explications :
Cette activité, une des plus anciennes de l’association, a été menée, pendant plusieurs années par un bénévole, Jean-Marie Thiéry et officiellement reconnue en 1990 par autorisation ministérielle, confirmée en 1998 par le Direction des Services Vétérinaires de la Somme.

Pour répondre aux contraintes réglementaires et aux sollicitations, de plus en plus nombreuses de la population, notre association décide alors de professionnaliser l’activité en 2007. Un adhérent, Stéphane Soyez, qui s’est formé auprès de Jean-Marie Thiéry, devient alors salarié de l’association et prend les fonctions de responsable du centre. La construction de nouvelles installations débute à Caix dans la Somme, sur un terrain mis à notre disposition par un particulier. En parallèle, Julie Gobillot, devient également permanente du centre et détachée chaque année, pendant 5 mois à l’antenne phoque créée sur la côte picarde, à la Maison de l’Oiseau.

En 2013, le propriétaire désirant reprendre l’usage de son terrain, l’association cherche en vain, pendant de nombreux mois, un nouveau terrain d’accueil. Pendant ce temps, nous continuons d’assurer la gestion des requêtes, les premiers soins puis le transfert des oiseaux au centre de la SEPRONAT à Hirson dans l’Aisne.

Une installation pérenne de notre centre a bien été envisagée à partir de 2014 à la maison éclusière de Picquigny, dans la Somme. Le terrain, en friche, encombré de déchets et la maison sont nettoyés et rendus fonctionnels en 2015 pour permettre la construction d’un nouveau centre. Mais la nouvelle majorité du Conseil Départemental a décidé, récemment, de vendre à la communauté de communes de l’Ouest Amiénois cette propriété du département de la Somme.

Devant les difficultés financières persistantes ces dernières années, l’absence d’engouement voire de volonté politique des collectivités pour nous accueillir et après avoir exploré de très nombreuses pistes, nous n’avons trouvé aucune proposition sérieuse pour poursuivre cette activité. Nous avons donc pris la décision, difficile pour les bénévoles impliqués et nos deux permanents, de fermer définitivement le centre et de licencier notre responsable, Stéphane Soyez.

Le Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage regroupait trois types d’activités :
- Une permanence téléphonique 7 jours sur 7 pour répondre aux appels des particuliers, agents de collectivités, pompiers, etc… totalisant environ 1200 à 1800 appels par an.
- L’organisation du convoyage des animaux par les permanents et la participation de plusieurs bénévoles, principalement dans le département de la Somme, mais aussi dans l’Oise et dans l’Aisne. 250 animaux recueillis en moyenne annuellement, appartenant pour la plupart à des espèces protégées.
- Les soins aux oiseaux recueillis dans des quarantaines puis en enclos de rééducation.
Que faire en cas de découverte d’un animal sauvage en détresse ?

Dans l’attente de la création, peut-être un jour, d’une nouvelle structure, PICARDIE NATURE vous conseille de consulter le site Internet de l’Union Française des Centres de sauvegarde de la faune sauvage pour y trouver des conseils et les coordonnées des centres existants dans les régions ou départements limitrophes : http://uncs.chez.com

Oiseaux

Le centre de sauvegarde accueille les oiseaux en situation de détresse en vue de leur relâcher en milieu naturel.

Aider le Centre de Sauvegarde

Comment vous pouvez aider à la prise en charge des animaux sauvages en détresse ?

Le centre de sauvegarde est en travaux...
Le centre de sauvegarde de la faune sauvage sur TV Amiens

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50