Oiseaux

Trafic de nuit et rapaces nocturnes

Publié le 22 octobre 2009 par Stéphane Soyez

Certains, parmi nous, ont certainement déjà vu surgir dans leurs phares une dame blanche [1] au détour d’un virage. Cruelle expérience si l’on n’ a pas le temps de décélérer et de passer instantanément en feux de croisement.
 Lésions musculo-squelettiques de l'avant bras d'une chouette hulotte après impact routier
La période automnale rime avec une chute significative des températures et des jours qui raccourcissent.
Pour les rapaces nocturnes, c’est aussi l’époque de tous les dangers, surtout pour les jeunes de l’année.

Moins expérimentés que les adultes, ils vont devoir affronter la raréfaction des proies. Ils adopteront un comportement opportuniste pour passer l’hiver en traquant quelques micro-mammifères [2]et passereaux endormis à portée de halo de nos véhicules.
Ces chasseurs-prédateurs vont aussi quelque peu évoluer en mode nécrophage et profiter de tout un tas de bestioles ayant déjà été fort "contrariées" par le cocktail asphalte / pneumatiques...

contention tarso-métatarse fracturé sur effraie des clochers

Alors pensez un peu à lever le pied en rentrant tard du boulot, vous éviterez plus facilement hérissons, mulots, garennes et autres prédateurs ailés qui s’aventurent à traverser sans regarder !

947 rapaces nocturnes recueillis en 2008 dans les centres de sauvegarde del’UFCS l’ont été suite à un choc avec un véhicule.


Partager : http://l.picnat.fr/MjkwMTAw

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50