Phoques

Suivi des phoques échoués vivants en 2016, soignés et remis en milieu naturel

Publié le 18 novembre 2016 par Laëtitia DUPUIS

Picardie Nature intervient sur les mammifères marins signalés échoués sur la zone littorale comprise entre Le Touquet (62) et Le Tréport (76). Cette zone comprend deux estuaires régulièrement fréquentés par les phoques : la baie d’Authie et la baie de Somme.

Des Phoques veaux-marins utilisent ces deux estuaires comme zone de repos à marée basse. On peut alors les observer, allongés sur des reposoirs, tout au long de l’année. En été, alors que la fréquentation des estuaires augmente, les Phoques veaux-marins ont un besoin maximum de repos hors de l’eau : pour la mise-bas, l’allaitement des jeunes, la mue puis la copulation. Afin de préserver la quiétude dont ils ont besoin, Picardie Nature met en place une surveillance estivale ; les bénévoles assurent alors le suivi de la population (effectifs, naissances...), la protection des zones de repos des phoques à marée basse et la sensibilisation du public au respect du rythme de vie de phoques et de leur environnement.

Un jeune Phoque veau-marin reste normalement 25 jours avec sa mère, elle va alors l’allaiter, lui faire découvrir son environnement : où sont les zones de repos, où sont les zones de pêche ... Malheureusement, chaque année, des jeunes se retrouvent prématurément séparés de leur mère, seuls, ne sachant pas encore très bien nager, ils se laissent dériver au gré des courants et finissent pas s’échouer. Leur découvreur prévient alors Picardie Nature. Si l’animal est en état de détresse, il est récupéré et transporté au centre de sauvegarde de la faune sauvage de l’association.

Au cours de cette année 2016, le centre a accueilli 14 phoques veaux-marins.

Entre leur arrivée au centre et leur retour en milieu naturel, deux à trois mois se sont écoulés... Avant de regagner la mer, les phoques sont munis d’une bague blanche en plastique, numérotée, qui permettra leur identification en cas de nouvel échouage. Afin de les repérer facilement lorsqu’ils sont dans les groupes, ou lorsqu’ils nagent en mer, les phoques du centre sont équipés d’une plaque colorée, collée au sommet du crâne. Cette marque permet une identification facile des animaux jusqu’à la prochaine mue (en juin 2016). Cette marque est visuelle, elle nécessite une remontée des données par les observateurs. Si vous rencontrez un de ces phoques, n’hésitez pas à nous faire part de vos observations par mail ou en les saisissant en ligne.

Cette année, la thématique pour nommer les phoques accueillis au centre était le nom des grands naturalistes. Voici les animaux soignés et remis en milieu naturel :

Nom Date d’entrée Lieu d’échouage Date de remise en milieu naturel Numéro de bague Plaque
Darwin 19/06/16 Réserve Naturelle baie de Somme 07/11/16 blanche453 blanche
Linné 21/06/16 Le Crotoy 22/10/16 blanche454 orange croix blanche
Cuvier 24/06/16 Berck-sur-mer 22/10/16 blanche455 blanche croix bleu
Owen 26/06/16 St Valery sur Somme 07/11/16 blanche456 bleu croix blanche
Belon 06/07/16 Fort-Mahon 22/10/16 blanche459 orange
Goethe 09/07/16 Le Hourdel 22/10/16 blanche460 verte

A ce jour, ces phoques ont été identifiés à 4 reprises grâce à leur plaque colorée.

Nom Nombre d’observations Lieux d’observations
Darwin 1 obs baie de Somme
Linné 2 obs baie de Somme
Cuvier 1 obs baie de Somme
Owen
Belon
Goethe

Partager : http://l.picnat.fr/mob

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50