Protection des hirondelles

LE NID D’HIRONDELLE S’EST CASSÉ ! LES OISILLONS...

Publié le 18 juin 2019 par Roan Amrani


LE NID D’HIRONDELLE S’EST CASSÉ !
LES OISILLONS SONT AU SOL !
QUE FAIRE ?


Si un nid s’est cassé avec des oisillons non volants dedans, le seul moyen de les sauver est de les replacer au même endroit dans un « nid reconstitué ».

  • Éloignez vos chats et chiens pour éviter tout accident.
  • Préparez un carton adapté à la taille des oiseaux avec des trous d’aération et du papier journal dans le fond. Il peut aussi s’agir d’une corbeille à pain à laquelle vous faites un toit.
  • Placez-les oiseaux dans le nid reconstitué : manipulez-les avec des gants pour vous protéger d’éventuelles blessures et le moins possible pour ne pas les blesser.
  • Une fois dans le nid reconstitué, accrochez- le à l’endroit où était le nid.
  • Vous ne pouvez pas le fixer : installez-le sur l’appui de fenêtre.
  • Éloignez-vous et observez.

L’objectif est que les parents puissent continuer à nourrir leur jeunes au même endroit, même si le nid est modifié.
S’ils volent autour de vous, c’est normal : ils tentent de vous effaroucher pour sauver leurs jeunes.
S’ils ne sont pas là, agissez puis observez de loin, peut-être attendent-ils à proximité.

Un jeune animal en situation de détresse doit solliciter ses adultes référents. Il doit piailler, siffler pour les inciter à revenir le nourrir.

Si en fin de journée, aucun parent n’est venu les nourrir :

  • Placez le nid reconstitué dans une pièce tempérée et calme.
  • Contactez le centre de sauvegarde de la faune sauvage le plus proche. Vous pouvez trouver la liste sur le site de l’Union Française des Centres de Sauvegarde de la faune sauvage : http://www.ufcs.fr/spip.php?rubrique2.


LE NID D’HIRONDELLE EST TOMBÉ TOUT SEUL !
QUE FAIRE ?


Un nid d’hirondelle est un chef d’œuvre de maçonnerie, il est constitué de boulettes de boue (en partant de rien, la construction d’un nid d’Hirondelle de fenêtre ou rustique demande en moyenne plus d’un millier de boulettes de boue en plus des brindilles). Cependant, il n’est pas à l’abri du temps qui passe.
Un nid bien abrité peut durer une dizaine d’année, ceux exposés aux intempéries, beaucoup moins.

Lorsqu’un nid tombe tout seul, il n’y a rien à faire d’autre que de laisser les restes.

Si l’accident a lieu après le départ des hirondelles (automne hiver), à leur retour, elles reconstruiront à partir de ces fondations, ou alors ces indices les inciteront à bâtir à côté. Vous pouvez également installer des nichoirs artificiels (ce modèle par exemple s’il s’agit d’Hirondelle de fenêtre). Il arrive même qu’un couple change de nid au moment de la seconde nichée : autant laisser un maximum d’éléments.
Si ça a eu lieu pendant la période de présence des hirondelles, posez-vous les questions suivantes. Est-ce qu’il était occupé, y avait-il une ponte en cours ou est-ce que les petits étaient nés ? Que sont devenus les occupants ?
Si il y avait des oisillons et qu’ils sont toujours en vie, vous pouvez vous reporter à la partie précédente.

Si vous le souhaitez, en automne ou en hiver, vous pouvez installer un nid artificiel à côté des restes du nid d’origine. Vous trouverez à cette page toutes les informations nécessaire : http://www.picardie-nature.org/protection-de-la-faune-sauvage/protection-des-hirondelles/article/installer-cohabiter-avec-des-nids.

Photo : Carole Derozier


OISILLON D’HIRONDELLE PAR TERRE !
QUE FAIRE ?


Un oisillon tombé du nid n’est pas une chose si rare que ça : cela fait même partie de la vie !

Plusieurs explications :
- Lors de grosses chaleurs les jeunes s’éloignent les uns des autres afin d’avoir moins chaud, il arrive que l’un d’eux tombe comme ça.
- Les parasites vivant naturellement avec les oiseaux sont trop gênants, les jeunes s’éloignent.
- Il peut également s’agir d’un premier envol raté si c’est la période de dispersion naturelle : le moment où le jeune apprend à se débrouiller. Dans ce cas, les plumes sont visibles.

Voici quelques conseils :
-Si possible, restreignez vos chats et chiens qu’il n’y ait pas d’accidents.
- Surveillez l’oisillon de loin une dizaine de minutes au cas ou un des parents viendrait s’en occuper.
- Vous pouvez essayer de le remettre dans le nid en faisant attention. Il est conseillé de mettre des gants pour éviter les griffures et morsures. Il est très important de manipuler l’oiseau le moins possible, vous pourriez le blesser et abîmer son plumage. Vous pouvez également préparer un objet moelleux en dessous pour prévenir d’une nouvelle chute.
- Si il continue de tomber du nid après y avoir été remis, vous pouvez tenter de vous en occuper. Pour cela préparez un carton adapté à la taille de l’oiseau avec des trous d’aération et du papier journal dans le fond. Toujours faire très attention lors de la manipulation. Une fois dans le carton, conservez les dans une pièce tempérée et calme et contactez le centre de sauvegarde de la faune sauvage le plus proche. Vous pouvez trouver la liste sur le site de l’Union Française des Centres de Sauvegarde de la faune sauvage : http://www.ufcs.fr/spip.php?rubrique2.


Partager : http://l.picnat.fr/paa

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50