La "Surveillance estivale"

26 ans de la surveillance estivale

Publié le 1er juillet 2015 par Laëtitia DUPUIS

Après une absence de plusieurs années, les phoques veaux-marins regagnent la baie de Somme dans le milieu des années 1980. Une première naissance est observée en 1988 (Triplet, 1989). A cette même période, des chercheurs (Allen, 1984 ; De Heij, 1989) identifient les dérangements comme d’importants facteurs de risque pour l’espèce.

En 1990, Philippe Thiéry, administrateur de Picardie Nature a l’idée de mettre en place une surveillance estivale des phoques avec pour objectif de réduire les dérangements à marée basse et ainsi proposer un lieu de quiétude pour favoriser le retour de l’espèce sur le site. "C’est l’information qui sauvera la nature. On ne peut rien faire sans le partage des connaissances. Beaucoup de personnes sont réceptives dès lors qu’on leur explique les choses".

De là, plusieurs bénévoles sont mobilisés et assurent une première surveillance en période de reproduction des Phoques veaux-marins... dès 1991 un salarié est recruté pour coordonner la mise en place de cette action estivale. Petit à petit, la nécessité d’une présence tout au long de l’année se faire sentir, plusieurs bénévoles s’investissent alors pour un suivi régulier de la population de phoques.

De 1990 à 2014, ce sont 595 bénévoles qui ont participé à la "surveillance estivale".
Ces 27 et 28 juin, étaient l’occasion de re-découvrir les actions menées par Picardie Nature, de retrouver les "anciens" bénévoles et de revoir les photos des moments passés...

Samedi 27 juin 2015 :
Après une arrivée quelques fois timide, les participants ont pu assister à une série de conférences présentant l’association, les actions, les bénévoles qui ont participé à la surveillance estivale...

Retrouvez le diaporama complet présenté ce jour :

PDF - 7.6 Mo

La soirée a débuté à 20h : bière, buffet campagnard, fromage, desserts. Pendant le repas chacun a pu se remémorer ses vieux souvenirs en regardant les anciennes photos. L’ambiance était plutôt conviviale :)






Dimanche 28 juin 2015 :
Après un café, les conférences ont repris. D’abord avec Christine Martin qui a présenté "Les phoques sur le littoral Picard : quelles évolutions", puis avec Clémentine Brévart qui a parlé du suivi des phoques remis en milieu naturel, ensuite Antoine Meirland a décrit l’étude réalisée sur le régime alimentaire des phoques veaux-marins en baie de Somme. S’en est suivi un débat sur les phoques et les activités humaines. Enfin Yann Planque nous a parlé de la baie de Somme : une zone de repos pour une population européenne de phoques.

La matinée s’est terminée par l’annonce du vainqueur du concours sur l’image du phoque. Une seule catégorie représentée : les objets.

Merci à notre vainqueur : Richard Monnehay, qui s’est vu offrir un livre sur les phoques dédicacé par ses auteurs (par Régis Delcourt) et un galet peint d’un regard de phoque (par Marie-Hélène Deneuville)

Pour clore l’événement, un verre de l’amitié était proposé aux participants : kir à la violette, au géranium ou au coquelicot !



Pour quelques uns, la journée s’est prolongée par une sortie en baie de Somme pour l’observation des phoques. "Étonnement" pour certains de voir l’évolution de la baie depuis ces dernières années, "surprise" pour d’autres de découvrir une baie de somme fréquentée par diverses activités... pour tous, la joie de se retrouver dans cet endroit si magnifique !


Partager : http://l.picnat.fr/moz

Documents

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50