La "Surveillance estivale"

Jeunes phoques en centre de soin - 2018

Publié le 31 juillet 2018 par Isis Gosselin


La saison des naissances des jeunes phoques veau-marin (phoca vitulina) en baie de Somme n’est pas encore tout à fait terminée. Cependant, quelques individus échoués ont été secouru par les bénévoles de la surveillance estivale, et transférés dans les centres de soin adaptés à cette espèce, le CHENE (76), et la LPA de Calais (62).

Au 25 juillet, huit jeunes phoques ont été transférés en centre de soin, trois en Seine-Maritime, et cinq dans le Pas-de-Calais.

Au CHENE, le jeune mâle baptisé Estragon recueilli le 6 juillet n’a pas pu survivre. Il présentait de forts troubles neurologiques et ne parvenait pas à stabiliser sa température. Mais, les deux femelles, Réglisse et Citronnelle, arrivée le 6 et 15 juillet se portent bien. Leur première sortie en bassin est prévue dans les prochains jours. Elles mangent déjà le poisson à la main, après avoir été nourries les premiers jours à la bouillie de poisson pour prendre des forces.
Le CHENE accueille également en ce moment une jeune phoque "normande" (recueillie à Isigny-sur-Mer par le Groupe Mammalogique Normand), nommée Ciboulette.
Vous pouvez visionner, sur la page Facebook de l’association CHENE, une vidéo de Réglisse, Citronnelle et Ciboulette ensemble ***Ici*** !

Le CHENE propose de paraîner les jeunes phoques, afin d’aider au financement de leur prise en charge par le centre de sauvegarde. Toutes les informations *** Ici*** !

***

Au centre de soin de la LPA, les quatre jeunes phoques, Châtaigne, Noyer, Pomme et Pistachier, déjà bien nourris, se portent à merveille. La petite dernière, Orange, secourue au Crotoy, est encore en quarantaine, pour éliminer tout risque de transmission d’éventuelles maladies à ses congénères.

Châtaigne, recueillie prématurée début juin, est un peu plus petite que ses camarades, mais également un peu plus grosse, et se nourrit bien. Elle a réussi à atteindre une corpulence normale.

Châtaigne, Pomme et Noyer réunis

***


Pistachier (échoué au Hourdel le 11 juillet) en quarantaine à son arrivée au centre de soin

***


Pomme à son arrivée en centre de soin

***


Noyer à son arrivée en centre de soin, le 30 juin

***


Châtaigne à son arrivée en centre de soin. Son lanugo (poil blanc et épais) est bien visible. Elle aurait dû le perdre dans l’utérus de sa mère avant la naissance.

***


Partager : http://l.picnat.fr/npa

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50